Vouglans, les chiffres de la pêche

federation peche jura vouglans

La retenue de Vouglans est une véritable mer intérieure. Longue de 35km pour une superficie de 16km2, elle est le terrain de jeu favori de très nombreux pêcheurs en raison de la qualité de son peuplement piscicole.

La contre partie de sa réputation et de sa qualité est que cette retenue est depuis de très nombreuses années dans la ligne de mire des pêcheurs professionnels qui souhaiteraient investir ses eaux en compensation des interdictions de consommation et de commercialisation de certaines espèces de poissons sur les cours d’eau et plans d’eau contaminés par les PCB.

En 2014, notre fédération de pêche a commandé et financé une étude visant à évaluer les retombées économiques de la pêche sur cette retenue, et par la même occasion mettre au grand jour l’importance touristique de ce barrage pour les touristes et les pêcheurs locaux.
Consciente de l’importance de celles-ci, il était nécessaire pour la fédération de les quantifier et chiffrer préalablement au renouvellement des baux de pêche du domaine public.

Cette étude, réalisée au cours de l’année 2015 par le bureau d’étude « Versant Sud Développement », avait pour objectif d’évaluer la contribution à l’économie locale de la pêche de loisir dans le lac de Vouglans au travers de 2 approches conjointes : une enquête « Pratiquants » et la caractérisation d’indicateurs « Filière Pêche ».

Les résultats de l’étude ont été présentés dans les locaux de notre fédération à Lons Le Saunier le mardi 12 juillet.

La première approche a consisté en un calcul des dépenses liées à la présence des pêcheurs dans le secteur (retombées locales). La seconde a permis d’évaluer l’activité économique des commerces et services locaux directement concernés par la présence des pêcheurs (emploi local).

L’enquête « Pratiquants » a permis de sonder les pêcheurs entre fin janvier et jusqu’à fin mars 2016. Ce sont au total 1007 pêcheurs qui ont répondu à ce questionnaire, dont 765 ont pu être exploités.
Sur ces 765 répondants, 226 sont venus pêcher sur la retenue de Vouglans dans le cadre d’un séjour (au moins une nuitée sur place) contre 539 uniquement à la journée.

Ces pêcheurs sont sensiblement plus masculins et plus jeunes que les répondants d’une enquête nationale de 2013.

Les régionaux de l’étape représentent à eux seuls 79% des répondants, dont 43% de jurassiens et 26% de pêcheurs de Saône et Loire. Les pêcheurs de Rhône-Alpes représentent quant à eux 13% des pêcheurs. Ils sont cependant plus nombreux en séjour avec 22%.

Les pêcheurs passent en moyenne 16 jours sur le lac dans le cadre de journées, contre 12 jours dans le cadre de séjours.

Prenant leur carte de pêche à 63% dans le Jura, ils adhèrent principalement aux AAPPMA de Moirans en Montagne (23%), de la Gaule Lédonienne (19%) et de Clairvaux les Lacs (9%).
La pêche se pratique principalement en bateau (66%) sur des embarcations de plus en plus pointues, exclusivement destinées à la pêche (70%) dont le coût moyen est de 10 000 €.
Les espèces les plus recherchées sont dans l’ordre le brochet, le sandre et la perche. Arrivent loin derrière le corégone, le silure et la truite. La pêche des cyprinidés n’intéresse que 15% des sondés.

Au total, en hypothèse basse et sans prendre en compte les charges relatives au bateau, ce sont 956 pêcheurs qui viennent pêcher sur Vouglans dans le cadre d’un séjour pour un total de 16 146 nuitées. Avec un panier moyen de 43,70 € par jour et par personne, ce sont 705 580 € dépensés sur le territoire du fait de la présence de pêcheurs en séjour. Soit 738 € par pêcheur injectés sur le territoire.

Concernant les pêcheurs à la journée, on les estime à 1529. Avec une moyenne en fourchette basse de 10 jours par an, cela représente 15 290 journées. La dépense moyenne annuelle locale « pêche » par pêcheur pratiquant son loisir à la journée est de 189 €, ce qui représente 288 981 € dépensés sur le territoire par la présence de cette catégorie de pêcheurs.

Au total, nous arrivons à près d’ 1 000 000 € dépensés sur le territoire de Vouglans liés à la pêche sans prendre en compte les charges liées au bateau (achat, entretien, amarrage, mise à l’eau), et cela dans une hypothèse de calcul volontairement basse .

Concernant les indicateurs « filière », l’activité des commerces et services locaux directement liés à la pêche de loisirs contribue à l’emploi sous la forme de 11 emplois directs. Si on ne considère que le département du Jura, ce chiffre est ramené à 10 emplois directs.

Ces chiffres confirment l’importance de l’activité économique générée par la pratique de la pêche sur la retenue de Vouglans. Sa pérennisation et son développement ne pourraient souffrir de la mise en concurrence de différentes catégories de pêcheurs compte-tenu notamment de la fragilité de cet écosystème. Soumise à de fortes variations de niveaux du plan d’eau liées à l’objectif de production hydroélectrique de la retenue, sa productivité, piscicole s’en trouve fortement diminuée.
Notre fédération, s'appuyant sur les résultats de cette étude, va donc disposer d’un formidable outil de promotion à mettre en avant face à une éventuelle nouvelle demande d’implantation des pêcheurs professionnels sur cette retenue.
L’acquisition de données scientifiques et économiques sera un des grands axes de travail de notre fédération à l’avenir, confirmant notre rôle de conseil auprès des instances départementales.


Mehdi EL BETTAH - Responsable Pôle Technique

rivieres propres          respectons la nature            protegeons les poissons             zero dechets nature

Fédération Départementale de Pêche du Jura

395 Rue en Bercaille
39000 LONS LE SAUNIER
Tél: 03.84.24.86.96
Email : contact@peche-jura.com